distomatoses

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Les distomatoses sont des parasitoses consécutives au développement chez les mammifères et accidentellement chez l’homme, de trématées, vers plats non segmentés, dénommés douves ou distomes. L’homme se contamine en consommant des aliments souillés (crudités sauvages, crustacés ou poissons crus). En fonction de l’organe … Lire la suite

Les parasitoses intestinales

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Les parasitoses intestinales ont une répartition ubiquitaire avec un gradient Nord-Sud flagrant signant leur tropisme particulier pour les régions pauvres et tropicales. Les protozoaires et les helminthes sont les deux grandes familles de parasites intestinaux. La pharmacopée antiparasitaire, longtemps empirique, s’est enrichie et … Lire la suite

Cestodoses larvaires

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Les cestodes sont des vers plats hermaphrodites qui parasitent l’homme au stade adulte. Les formes larvaires peuvent infecter l’homme qui est souvent un hôte intermédiaire accidentel. Les cestodoses larvaires sont représentées par les infections par les larves Splrometra à l’origine … Lire la suite

L’anguillulose

Posté dans : Médecine tropicale | 0

L’anguillulose ou strongylodose est une parasitose intestinale due à un petit nématode remarquable par sa biologie, Strongyloides stercoralis, et parfois S. fuelleborni. L’anguillulose à S. stercoralis a été et est encore considérée parfois comme de peu d’importance par les médecins … Lire la suite

Foie parasitaire

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Le foie parasitaire est une entité aux multiples facettes dont l’étude amène à passer en revue l’ensemble des cadres nosologies en hépatologie. Le foie peut ainsi être concerné par des parasites, cosmopolites ou exotiques d’incidence et de prévalence éminemment variables, en simple … Lire la suite

Babésioses

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Les babésioses sont des maladies émergentes cosmopolites causées par deshémoprotozoaires transmis par des tiques. Elles atteignent en priorité les animaux domestiques et sauvages, et posent un réel problème vétérinaire au cheptel bovin. Les cas humains, de description récente, voient leur … Lire la suite

L’hypertension portale des schistosomoses

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Dans certaines régions d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie, la bilharziose est la cause la plus fréquente de l’hypertension portale, loin devant les cirrhoses posthépatitiques ou alcooliques. Toutes les schistosomoses entraînent une atteinte hépatique, conséquence de l’embolisation des oeufs dans les terminaisons des … Lire la suite

Schistosomoses

Posté dans : Médecine tropicale | 0

Les schistosomoses ou bilharzioses font partie des endémies parasitaires majeures. Elles atteignent plusieurs centaines de millions d’individus dans le monde. Ces infections sont dues à des vers plats, les schistosomes, parasites des plexus veineux viscéraux. La symptomatologie est le reflet de lésions provoquées … Lire la suite

Kystes hydatiques du foie

Posté dans : Médecine tropicale | 0

  Impasse parasitaire d’Echinococcus granulons, endémique dans les régions d’élevage en voie de développement, le kyste hydatique du foie réalise une entité clinique particulière. Très fréquent dans les zones de forte endémie, il atteint jusqu’à 5 % de la population. Le plus … Lire la suite

1 4 5 6 7