Terrains d’actions

Equipe mobile de Dawady

Des actions décentralisées d’éducation sanitaire, de médecine et de soins

A Dawady siège l’équipe médicale légère rattachée au centre de santé.

Le succès de l’unité mobile de Bala a incité Le Kaicedrat, avec le soutien de HRA Pharma et de The Ivory Foundation, à dupliquer cette initiative depuis une autre ville située également à 60km de Tambacouda, afin de toucher une autre zone rurale trop éloignée de Bala, à Dawady.

Ci-dessus le 4×4 basé à Dawady. Les villages sont accessibles uniquement par des pistes. Dans chaque village, le rendez-vous est préparé par l’agent de santé.

Les femmes des villages proches, situés à quelques kms à la ronde, viennent dans le village visité. L’occasion parfois de se faire accompagner d’une amie qui a des questions sur sa grossesse et peut ainsi rejoindre le programme.

Les patients sont répertoriés, dans des registres disponibles dans chaque maison de santé. Ils ont également un carnet de santé individuel qu’ils apportent à chaque rendez-vous.

 

 

Les objectifs de l'équipe mobile légère

La vidéo ci-dessous présente la tournée de la sage femme à Kouthiacoto. Ce village compte 515 habitants, dont 118 femmes en âge de reproduction, et 100 enfants de moins de 5 ans. Contrairement à Bala, l’équipe de Dawady est basée dans un centre de santé dépendant du ministère de la santé du Sénégal. Il est équipé de manière plus sommaire que le centre de Bala. 20 villages sont sélectionnés, situés entre 15 et 30km autour de Dawady. Sur ce projet, l’accent est mis sur les femmes enceintes, et les enfants de moins de 5 ans. Une sage femme, préalablement en poste à Bala, a été mutée à Dawady fin 2015. Elle participe aux tournées dans les villages, accompagnée d’un chauffeur.

Ce système repose sur le choix d’agents de santé communautaire dans chaque village concerné, en choisissant la personne la plus adaptée, grâce à un partenariat de confiance avec les autorités villageoises. Cet agent a reçu une formation initiale au centre de coordination et revient périodiquement pour des sessions de perfectionnement. Il peut grâce à des moyens simples, transmettre et pérenniser les messages d’hygiène et d ‘éducation sanitaire, préparer la venue de l’équipe mobile médicale en regroupant les personnes concernées par le message d’éducation sanitaire, les femmes enceintes et les enfants à examiner, les malades aigus et les malades suivis. Cette démarche de prise en charge de la santé en zone rurale par des équipes mobiles nécessite : organisation, rigueur et moyens suffisants

La case de santé offre un espace d’intimité pour chaque patiente. C’est aussi un moment d’échange privilégié, pour de l’éducation et de la sensibilisation à la maîtrise des grossesses.

L’échographie n’est pas systématique. Elle est facturée à un prix identique à celui pratiqué dans les centres de santé privés, pour ne pas que le projet bouleverse le système médical en place.

Cependant, si l’échographie est nécessaire et la femme n’a pas les moyens de la payer, elle est réalisée sans frais.
La population prise en charge par l’équipe mobile de Dawady est de 5000 habitants.

Aidons-les ensemble

Faire un don pour aider les mères et leurs enfants au Sénégal Oriental à bénéficier d’une alimentation suffisante et équilibrée, de soins simples et efficaces, d’un suivi de leurs vaccinations, d’une éducation sanitaire élémentaire nécessaire à leur développement.